Plombier Partenaire

Tous travaux de plomberie sanitaire

Dégorgement canalisation plombier partenaire

 

dégorgement canalisation

L’installation de votre maison doit être montée d’une manière précise et optimale, pour qu’aucun dysfonctionnement ne survienne. Toutefois, avant que toute installation commence, il faut avant tout s’occuper de la source, et penser au compteur, ensuite, tous travaux d’installation peuvent commencer.

  • Le sur-presseur : c’est un appareil qui n’est pas obligatoire, mais si vous subissez des baisses de pression fréquentes, il pourra parfaitement vous aider. Il sert en effet à augmenter la pression de l’eau, juste en s’installant près du compteur. Le sur-presseur intervient lorsque vous constatez que quand vous utilisez plusieurs robinets à la fois dans la maison, la pression n’arrive pas à départager le ratio normal d’eau à distribuer, ce qui engendre un partage inégal des eaux distribuées dans chaque tuyauterie. Un ratio normal de pression est mesuré de trois bars, par contre, si vous constatez sur le compteur un ratio en dessous de 0,3 bar, cela veut dire que votre pression est très faible, ce qui vous oblige à opter pour un sur-presseur. On distingue principalement deux types de sur-presseur sur le marché, celui avec une cuve de stockage et l’autre qui n’en n’a pas. Le choix de l’appareil se repose surtout sur la moyenne de votre consommation en eau.
  • Le réducteur de pression : contrairement au sur-presseur, cet appareil est destiné à réduire la pression de votre eau. En effet, une forte pression pourrait faire éclater votre tuyauterie, ou peut également provoquer plusieurs risques de fuite, même jusqu’aux robinets. Des conséquences qu’on appelle également coup de bélier. Il se place également comme le sur-presseur, après le compteur et le clapet anti retour. Il peut également s’adapter sur les réseaux de récupération d’eau de pluie. Même un simple claquement dans vos canalisations peut vous prévenir d’une forte pression en eau. Pour cela, n’hésitez surtout pas à utiliser le réducteur afin de préserver vos canalisations. Toutefois, avant de vraiment prendre cette décision, il faut opérer une vérification si cela est bien du à une forte pression. Mais pour bien en être sur, et aussi pour bien préserver vos canalisations contre toute rupture, utilisez-le.
  • L’anti-bélier : comme son nom l’indique, il sert à éviter les coups de bélier, qui peuvent bien gêner vos canalisations, des coups qui ne cessent de faire du bruit dans vos tuyauteries. Des faits que vous pouvez remarquer le plus souvent lorsque vous fermez votre robinet. On distingue deux types principaux d’anti-bélier sur le marché, l’anti-bélier à membrane et à ressort. La capacité des deux reste identique et il revient à vous-même de choisir celui qui vous conviendra.
  • Le clapet anti-retour : c’est un appareil qui sert à guider un fluide dans son sens normal. Il devrait être installé normalement suivant le compteur d’eau et le robinet d’arrêt général. Sur le marché, on découvre le clapet anti-retour à battant, qu’on peut toujours utiliser même à très faible pression et le clapet anti-retour à clapet guidé qu’on utilise pour les eaux à haute pression et qui vous aide également à prévenir vos canalisations contre les coups de bélier.
    - Vous pouvez aussi vous munir d’appareil anticalcaire ou de purificateur d’eau au cas où votre eau serait beaucoup trop concentrée en calcaire.
    - Pour le raccordement de votre installation en eau, vous devrez vous munir d’un robinet d’arrêt général, d’un clapet antipollution et d’un robinet de purge.

Image

Il arrive souvent qu’on rencontre des problèmes en matière de plomberie, qu’il s’agit d’une fuite d’eau ou le remplacement d’un robinet usé, ou encore pour le débouchage de vos canalisations ou le dégorgement canalisation… bref, des travaux qu’on devrait plus généralement faire régulièrement afin d’éviter plus d’encombre dans ce domaine.

  

Image

Est-il nécessaire de faire appel à un plombier ?

  • Les ennuis en plomberie peuvent se présenter sous plusieurs aspects, et peuvent exister du plus minimes aux plus graves, comme toutes choses d’ailleurs. La gravité des dégâts, vous pourrez à tout moment faire appel à un professionnel. Toutefois, si vous pensez avoir quelques compétences utiles pour remédier aux problèmes, vous pouvez toujours essayez de régler le problème par vos propres moyens. Mais cela dépend bien de la catégorie de problème qui se produit.
    Pourtant, comme toutes choses, la plomberie devra toujours subir des entretiens régulier afin qu’elle puisse fonctionner normalement comme il faut, voila pourquoi, dans certaines situations, on devrait soi même assumer les travaux. C’est effet le meilleur moyen d’éviter tous risques de détérioration de la part de votre système plomberie. Même sur internet actuellement, on rencontre plusieurs guides qui pourront très bien vous orienter dans ce domaine.
    Voici quelques listes de taches où vous pourrez vous-même opérer les réparations :
  • Réparer une fuite de robinet : peu importe le style de robinet que vous avez acheté, leur conception de base reste toujours la même. Pour pouvoir le réparer, il faut avant tout le démonter, car il s’agit essentiellement d’une fuite engendre par un joint défaillant. De plus, ce genre de fuite non réparer pourrait vous faire perdre 4 litres d’eau par heure, mais ce qu’il ne faut pas oublier en premier lieu pour réparer un robinet, il faut avant tout couper l’eau depuis votre compteur. Une fois que vous avez complètement réussi à enlever la tête du robinet, vous pouvez procéder au remplacement du joint.
  • Réparer une fuite de WC : c’est aussi un des problèmes les plus fréquents, surtout lorsque le WC est mal fixé et qui a souvent tendance à bouger lorsqu’on s’assied dessus. Pour cela, si vous avez installé des vannes d’arrêt pour le tuyau d’approvisionnement en eau et pour l’évacuation d’eaux usées raccordés à votre WC, alors, vous devrez les fermer, avant de procéder à la réparation. Ensuite, il faut bien déterminer les sources de fuite, bien les vérifier, que ce soit dans la cuvette ou dans le réservoir. Deux cas sont tout à fait possible pour une fuite de WC, soit le joint qui se trouve à la base du réservoir est défaillant, soit c’est le tuyau PVC raccordé à la cuvette qui se détache.
  • Remplacer le flotteur du WC : cette est tache est tout à fait facile, car étant donné que c’est un accessoire facilement remplaçable, il vous suffit juste de détacher l’ancien et de le changer par un nouveau.
  • Déboucher un WC : pour faire cette tache, il vous suffit juste d’avoir à votre disposition les accessoires nécessaires, que ce soit une ventouse standard ou encore pour un furet à manivelle, beaucoup plus pratique, surtout pour bien nettoyer vos canalisations.